La Francophonie change de tête